La Fondation Un
Avenir Ensemble
accompagne, avec les décorés de la Nation (Légion d'honneur, Médaille militaire et ordre national du Mérite), de jeunes lycéens méritants de la classe de Seconde jusqu'à leur insertion professionnelle.
Ce parrainage sur le long terme
(5 ans en moyenne) peut s’accompagner d’un soutien financier : achat de matériel informatique - cours de soutien - voyage linguistique - aide financière directe pour les études et les frais de vie courante.

Je deviens

Filleul, filleule

Parrain, marraine

Lycée partenaire

Donateur, Mécène

© Franck JUERY

Qui sommes-nous ?

La Fondation Un Avenir Ensemble, reconnue d’Utilité Publique et présidée par le Général PUGA, grand chancelier de la Légion d’honneur, agit pour la mobilité sociale de notre pays en proposant aux décorés de la nation (Légion d’honneur, Médaille militaire, ordre national du Mérite) de parrainer des élèves méritants et motivés. Ces élèves en situation socio-économique fragile sont suivis de la seconde jusqu’à leur insertion dans la vie professionnelle, associant contributions financières et programmes d’actions personnalisés de la part de la Fondation.

Cette démarche encourage l’ouverture socio-culturelle et contribue à restaurer la promesse républicaine d’une égalité des chances pour tous.

Près de 1 000 filleuls sont aujourd’hui accompagnés par la Fondation grâce aux partenariats avec 175 lycées répartis sur toute la France. Un parrainage dure en moyenne 5 ans. Plus de 60% des filleuls soutenus par la Fondation atteignent un niveau BAC+5 et débutent leur carrière avec un statut cadre.

Augmenter
les chances de réussite

de lycéens et
étudiants méritants issus
de milieux modestes.

NOs OBJECTIFS

Promouvoir
la notion de mérite

en tissant un lien intergénérationnel entre
les décorés – distingués
par la Nation pour la
valeur exemplaire de leur
parcours de vie – et des
jeunes méritants.

Valoriser le potentiel

humain et contribuer à la
cohésion sociale de notre
pays.

La discrimination en chiffre

Pour obtenir un entretien d’embauche, un candidat de Seine-Saint-Denis aura jusqu’à trois fois moins de chance qu’un candidat des beaux quartiers parisiens.

Au niveau national hors Ile-de-France, 5% des jeunes dont le père est ouvrier deviennent cadres et 9,3% en Ile-de-France, parmi les 23-32 ans.

Actualités

09 octobre 2021 - Réunion académique en Provence au Château La Barben.
06 octobre 2021 - Réunion académique au Lycée Jean Moulin de Châteaulin.
02 octobre 2021 - Réunion académique au Lycée Berthollet d’Annecy.
Signature de deux nouvelles conventions de parrainage au Lycée Lesage de Vannes (56).

Inscrivez-vous à notre newsletter